Cheap N' Yack Airsoft Lyon
TU ES NOUVEAU ?

TU CHERCHES UNE TEAM D'AIRSOFT SUR LYON ???


Alors n'attends plus !!

Inscris-toi !!!

et pour en savoir plus...

CLIC ICI !!!!

Review Mauser M712 full metal spring

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Review Mauser M712 full metal spring

Message par Glen le Lun 21 Juil 2008 - 12:53

Deuxieme opus de la boiboite from poland.
Il y avait aussi une petite boite contenant un mauser M712 full metal spring de chez cyma, mais je me repette un peu.

Premieres impressions, c'est du metaaaaalll ! premiere replique full metal, donc comprenez mon etonement.
En plus c'est du lourd, il pese au bas mot 900g.Par contre la prise en main est vraiment bizare, la poignée a une forme de goutte et ca rend pas tres confortable a mon sens.
Ensuite je fais le tour scrupuleusement et que vois je? des traces de peintures pas tres nettes sur le dessus, je me dis bon c'est pas grave.
Et la c'est le drame, je retourne la replique et que vois je ? du gruyere! Non je n'ai pas oublié un sachet d'emental rappé sur mon couvre lit, mais c'est la replique qui a plein de trous partout, en fait ce sont les visses qui sont plus qu'apparentes, donc petite deception de ce coté la...

Niveau tir, c'est tres honorable, je dirais entre 0,6 et 0,8j mais pas moyen de le verifier, juste comparaison avec mon P99 en 0,5.
Point noir de la replique l'armement, c'est assez dur et en plus en forcant on s'ecrase l'interieur de la main contre la poignée (je dois pas etre tres clair, mais en tout cas a la longue ca fait mal)

En resumé je peux pas dire que je suis décu de mon achat malgres les nombreux points negatifs, apres tout je l'ai payée 7€ et cette replique me botte grave, je pense que je vais la customiser en blaster de han solo, et peut etre une idee de tenue d'ailleur, a voir...

+
-le look (apres on aime ou pas)
-la taille
-le poids
-le prix
-le full metal
-le chargeur metal

-
-petites traces de peintures
-visses apparentes
-difficulté de l'armement
-chien inopérant

Now some pics




Ps: les rayures bizares sur la 2eme photo ne se voient pas a l'oeil nu, c'est le flash qui fait ressortir tout ca Wink

Glen
Yack Hibernant
Yack Hibernant

Nombre de messages : 4642
Age : 28
Localisation : St Cyr au Mont d'Or
Date d'inscription : 14/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://desencyclopedie.wikia.com/wiki/Comment_bien_r%C3%A9ussir_

Revenir en haut Aller en bas

Re: Review Mauser M712 full metal spring

Message par Jyack le Lun 21 Juil 2008 - 12:56

jolie review
heureusement que c'est que 6 euros hein ^^

_________________

Brohoof !  ^-^ /)

Jyack
Ancien Président
Ancien Président

Nombre de messages : 12915
Age : 28
Localisation : Vourles
Date d'inscription : 13/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://www.cheapnyack.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Review Mauser M712 full metal spring

Message par jericho le Lun 21 Juil 2008 - 13:55

C'est pas si choquant que ça les vis...

jericho
Yack
Yack

Nombre de messages : 4600
Age : 27
Localisation : Au fond du trou.
Date d'inscription : 13/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Review Mauser M712 full metal spring

Message par DUB le Lun 21 Juil 2008 - 13:59

Bonne review, pour 6 euro je penses que ya pas à se plaindre ^^

_________________
Yack légendaire de niveau 100...

DUB
Yack Hibernant
Yack Hibernant

Nombre de messages : 10945
Age : 32
Localisation : Vourldjikistan
Date d'inscription : 13/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://www.viedemerde.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Review Mauser M712 full metal spring

Message par belgandalfsan le Lun 21 Juil 2008 - 23:29

Alors moi zossi j'ai reçu ce petit jouet à 6€.

Encore une fois, très bonne review de Glen. J'apporte juste qq. commentaires pour ma part :
  • Les vis derrières ... ça fait pas fini
  • Le chargeur merde à rentrer 2 fois sur 3 dans la réplique
  • La barre d'ajustement (fake) du viseur arrière bouge beaucoup trop (Je vais la coller)
  • Pas de souci pour ma part en ce qui concerne la prise en main de la crosse
  • Idem pour le chargement qui est, certes, un peu dur mais pas dérangeant
  • Sur 1 chargeur entier, compter au moins 3 incidents de tir léger (billes qui partent en double, sans puissance, blocage de la culasse, etc.) ... ça c'est dérangeant

Bref, je l'avais acheté pour avoir une arme style année 30/40 pour les GN & Murder et pour 6€ il remplira très bien son rôle, mais je ne le sortirais pas souvent en airsoft ... sauf à faire le Geardos WWII... et encore ça restera pour de la déco.


Pour complèter, voilà l'histoire RS du :

Mauser Schnellfeuer, dit M712


Le Mauser C96 a connu de très nombreuses variantes depuis sa conception par les frères Feederle et sa finalisation sous l’égide de Paul Mauser. En fait, les très nombreuses modifications apportées à ses éléments (queue de détente, extracteur, chien, entre autres) ainsi que les variétés de marquages rendent l’énumération exhaustive des variantes de Mauser C96 quasiment impossible.

Néanmoins, pour la société Mauser, la classification des Mauser C96 est très simple. Il n’existe que trois modèles reconnus. Pour les autres versions, les collectionneurs du monde entier s’y emploient avec plus ou moins de bonheur. Les trois modèles reconnus par le fabricant sont :
  • le C96 (et toutes les variantes connues ou non)
  • le C96 modèle 1930 (parfois nommé Type Universel ou Modèle 711)
  • le Schnellfeuer (ou Modèle 712, cette arme est aussi connue sous le nom Mauser 1932. Cette dénomination se rapporte à l'année du dépôt du brevet du mode de sélection de tir par l'ingénieur Westinger. Le premier brevet déposé par l'ingénieur Nickl, sélecteur du même nom, date de 1930) .

C’est précisément le Schnellfeuer qui nous intéresse. Il s’agit d'un Mauser C96 modèle 1930 équipé d’un sélecteur de tir automatique. En d’autres termes, il a la propriété de pouvoir tirer en rafale en plus du mode d’utilisation propre à tous les pistolets automatiques tirant au coup par coup.


La genèse
La forte demande pour ce genre d’arme en Chine, ainsi que la concurrence des fabricants espagnols vendant des copies de Mauser C96 (y compris de modèles pourvus du tir automatique), vont conduire la firme Mauser à lancer l’étude de cette arme. Une version d’un C96 de ce type semble avoir été étudiée pendant la première guerre mondiale. Son développement n’a pas été poursuivi alors. Mauser va donc charger son bureau d’étude de mettre au point cette ultime version du Mauser C96. Deux brevets verront le jour comme nous le verrons plus loin.
Remarque : si les copies espagnoles s’inspirent largement du design du C96, les mécanismes sont radicalement différents et souvent de grande qualité.


712, Un nom de circonstance
La dénomination « 712 » correspond à la référence de commande du distributeur américain des armes Mauser, la société Stoeger & Co. (selon certaines sources, cette dénomination proviendrait au départ du code de commande d’un marchand d’armes allemand). Comme le considèrent certains, il est plus facile de vendre dans les années trente une arme portant la référence "712" plutôt que "1896". C’est un bon argument commercial. Utilisant la même logique, le modèle 1930 sera nommé tout aussi arbitrairement "modèle 711".
Nous nous trouvons en présence d'un des premiers pistolets automatiques, ancêtre du Beretta 93R ou du Glock 18 de fabrication moderne.


La technique
Apparu sur un certain nombre de Mauser modèle 1930, le chargeur amovible de 10 ou de 20 coups est systématisé.La version du Schnellfeuer la plus connue utilise le sélecteur de type Westinger. L’autre version, équipée du sélecteur Nickl, est considérablement plus rare. Le Schnellfeuer reprend la sécurité dite « Universelle » apparue sur le modèle 1930.


Les calibres
Les exemplaires de cette arme, dans la plupart des cas, sont chambrés pour tirer la munition de 7.63 Mauser. Il existe néanmoins, mais la diffusion est plus que restreinte, des exemplaires chambrés en 9 mm Parabellum (quelques centaines). Quelques Exemplaires de Schnellfeuer semblent avoir été chambrés en 7,65 mm Parabellum.


Le fonctionnement
Ne bénéficiant pas des mécanismes hautement perfectionnés des actuelles armes automatiques, le Schnellfeuer souffre d’un très fort relèvement du canon lors du tir en rafale. L’utilisation de munitions adaptées, ainsi que l’entraînement du tireur, permettent de réduire le phénomène. Par ailleurs, il n'existe pas d'étude comparée du fonctionnement du Schnellfeuer selon les calibres utilisés. Considérant la puissance de la munition de 7.63 Mauser, il semble vraisemblable qu'un comportement plus docile soit obtenu avec le modèle chambré en 9 mm Parabellum ou en 7,65 mm Parabellum. Ceci reste à vérifier.


Sur le terrain
Tout comme ses illustres prédécesseurs, le Schnellfeuer n’a jamais été règlementaire dans aucune armée (le modèle dit « 1916 », bien qu’ayant fait l’objet d’une commande de l’armée Allemande, n’a jamais été règlementaire malgré les 135 à 140.000 exemplaires livrés). Particulièrement populaire en Chine (sans jeu de mot), une grande partie des 100.000 Schnellfeuer produits y sera exportée. Les derniers exemplaires disponibles en Europe seront utilisés pendant la Seconde Guerre mondiale. C’est ainsi que le C96 finira sa carrière, dans les mains de combattants ennemis se faisant face. En effet, de nombreux officiers russes avaient fait de ce pistolet leur arme personnelle.

C’est par ailleurs avec une arme de ce type que le roi Alexandre Ier de Yougoslavie a été assassiné à Marseille le 9 Octobre 1934. Touché par un projectile lors de l'attentat,Louis Barthou, ministre français des affaires étrangères, devait trouver la mort quelques heures plus tard, exsangue.

Source : Wiki

belgandalfsan
Yack Hibernant
Yack Hibernant

Nombre de messages : 773
Age : 37
Localisation : Cthullon (83)
Date d'inscription : 13/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://www.voix-eidolon.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Review Mauser M712 full metal spring

Message par Glen le Mar 22 Juil 2008 - 0:26

pas de chance pour les problemes de tirs, moi j'en ai pas et je n'ai pas de problemes pour rentrer le chargeur, juste le fait qu'il se mette a l'envers mais sinon...et puis la mire, aussi, j'avais oublié d'en parler, je vais la coller Wink

Glen
Yack Hibernant
Yack Hibernant

Nombre de messages : 4642
Age : 28
Localisation : St Cyr au Mont d'Or
Date d'inscription : 14/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://desencyclopedie.wikia.com/wiki/Comment_bien_r%C3%A9ussir_

Revenir en haut Aller en bas

Re: Review Mauser M712 full metal spring

Message par jericho le Mar 5 Aoû 2008 - 3:17

Ah, la mire, touchours la mire Rolling Eyes

jericho
Yack
Yack

Nombre de messages : 4600
Age : 27
Localisation : Au fond du trou.
Date d'inscription : 13/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Review Mauser M712 full metal spring

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 3:46


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum